Visite de l’exposition « Il était une fois Phnom Penh… »

«Le jeudi matin du 30 octobre de 9h à 11h, nous sommes allés à l’Institut Français du Cambodge pour voir l’exposition sur Phnom Penh et regarder 3 court-métrages. L’exposition parlait du développement de Phnom Penh. Avant que Phnom Penh devienne définitivement la capitale il y a eu plusieurs mouvements : d’Angkor à Toulbasan à Longvek , de Longvek à Oudong puis à Phnom Penh. Après l’exposition, on est allé au ciné pour voir les court-métrages. Le premier film parlait de la vie et de l’urbanisme aussi. Il y avait des personnes qui travaillaient et construisaient un immeuble très grand. Pour le troisième film, il parlait d’une ville de France, Versailles, mais dans le film il n’y avait pas de personnes. Il représentait des coqs. » Sovannarath, Rannearurath, Bandet, Sreylot, Sreypich

« Après avoir visité l’Institut Français du Cambodge, nous avons quelques impressions sur l’exposition sur Phnom Penh et les 3 court-métrages. Premièrement, pour l’histoire de Phnom Penh, nous avons appris la révolution de Phnom Penh jusqu’à maintenant. On a aussi étudié comment Phnom Penh s’est développé. Nous avons découvert deux architectes célèbres qui s’appellent Vann Molyvann et Lu Ban Hap. Enfin, nous pensons que cette visite est utile. D’ailleurs, nous voulons y aller encore une fois.» konglea, Kimhak, Barang, Phannara.

 

visite exposition

« Le 30 octobre, moi, mes amis et mon professeur de français, nous sommes allés à l’Institut Français du Cambodge parce qu’il y avait une exposition sur l’histoire de Phnom Penh. Là- bas, nous avons rencontré une française. Elle est notre présentatrice. Elle a donné un livret de questions à chaque groupe. Dans le livre, il y avait beaucoup de questions qui correspondaient à l’histoire de Phnom Penh. L’IFC avait préparé un cadeau pour le groupe qui a le plus de réponses correctes. Ensuite, nous sommes allés à la médiathèque regarder 3 court-métrages. Dans le premier court-métrage, nous avons vu un riche homme couper la forêt et construire une ville mais un pauvre peintre a essayé de vendre ses peintures pour protéger la forêt. Le deuxième court –métrage parlait d’un homme qui habitait à la campagne et s’est déplacé à la ville pour trouver du travail. A la ville, il y avait beaucoup de pollution. Le troisième court-métrage était filmé au palais royal de Versailles. Les coqs représentaient les personnes.» Cheuchheang, Cheulong, Song, Vichann, Sokchivin.

« Le jeudi matin du 30 octobre 2014 dernier, tous les étudiants de deux classes ayant le niveau avancé de deuxième année ont été invités à visiter une exposition sur la légende et l’histoire de Phnom Penh. Tout d’abord nous avons pris tous ensemble quelques photos souvenirs en groupe y compris avec deux professeurs de français et Mademoiselle Juliette. C’était vraiment splendide ce jour-là. Avant de commencer, Mademoiselle Noémie nous a expliqué la consigne et l’objectif de l’exposition et nous a distribué des brochures. Nous avons travaillé à deux pour répondre aux questions. Tel ou tel groupe gagnant a été récompensé par un cadeau. Nous avons écouté avec attention son explication et son exposé sur l’histoire de Phnom Penh étape par étape, jusqu’à la fin. C’était vraiment un jour formidable pour nous de bénéficier de cette visite qui est précieuse pour nos connaissances.» Keasreng, Chunghuot, Socheta, Sotheavy, Seyhaknea.

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s