Spectacle de danse contemporaine

Le 3 juin dernier, un étudiant de l’ITC a assisté à la répétition générale d’un spectacle de danse contemporaine organisée par l’Institut Français du Cambodge:

Il y a un mois que je suis allé voir la répétition d’un spectacle de danse contemporaine à Phnom Penh. C’était la première fois que j’ai eu la chance de le voir. J’ai été introduit par Mlle Juliette Blouin. La répétition a été organisée par l’Institut Français au département national de théâtre.

La répétition a été divisée en deux parties différentes. La première partie qui s’appelait ‘’ L’importance de la Connaissance ‘’ était présentée par un groupe de jeunes cambodgiens. La deuxième partie, « La perte » était interprétée par une danseuse cambodgienne avec une autre danseuse française d’origine japonaise.

L’importance de la connaissance était combinée par 9 personnes. Chaque personne jouait son propre rôle pour interpréter le sujet. La danse, le mouvement et la poésie ont été mis ensemble. Ce que j’aimais le plus c’était le mouvement de la danse. Les danseuses dansaient incroyablement bien avec leurs mouvements mixtes, traditionnels et modernes. Le groupe a eu l’air très bien organisé et bien préparé.

Par contre, j’ai préféré la deuxième partie qui était plus originale et profonde.

La deuxième partie m’a fait beaucoup de surprises. Comme je n’avais jamais vu cela avant, c’était impressionnant. La musique était magnifique, la lumière était superbe, et le mouvement était follement créatif. L’interprétation a été faite de manière individuelle. Quand on était on train de regarder autour des deux danseuses, on avait l’impression de voir des gens qui étaient au point de mourir. Elles nous ont envoyé un message de la sensation perdue, comment on se sent quand on est en situation de perte, comment on a mal et comment on réagit. C’était très violent. Elles dansaient parfaitement bien. Quand on n’a jamais vu ce type de danse, on a du mal à aimer parce que ce n’était pas un type de danse qui nous a donné le plaisir mais au contraire, elle nous a fait peur. Les gens la regardaient en posant des questions « Qu’est ce je suis en train de regarder là ? ». C’est vrai, on a du mal à comprendre certains mouvements et c’est pour ça qu’on l’appelle la danse contemporaine.

Enfin, la danse contemporaine que j’ai vu là, c’était vraiment une surprise. C’était le changement mental sur le concept de la danse. J’ai beaucoup aimé ce spectacle-là. C’était une nouvelle expérience remarquable pour moi vers le monde contemporain.

NITH, étudiant en 3ème année


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s